2 réponses sur “Tarn, Tarn-et-Garonne, Haute Garonne”

  1. Bonjour,
    je suis le fils de Roger TOGNOLA, déporté-résistant, qui fût déporté en avril 1942 à Rawa Ruska, après ses évasions, puis dans le camp satellite de Tarnopol en Ukraine. Je suis content de voir que le souvenir de cette génération de patriotes dans la France d’aujourd’hui survit encore malgré le travail de dé-construction de l’histoire nationale assumé par les “dirigeants” actuels de notre Patrie, obsédés par le repentance !
    J’étais inscrit aux “anciens de Rawa-Ruska” puis je suis parti à l’étranger. Maintenant je réside à nouveau en France à Pézenas 34120 et je ne sais pas si il y a une structure régionale des “anciens” prés d’ici.
    Si oui ça me ferait plaisir de reprendre contact.
    Salutations patriotes.

    Jean-Marie TOGNOLA

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.